This is the Logo for Cancom Project Pages

Coordonné par l’Institut Européen de la Santé des Femmes
www.eurohealth.ie/cancom/fr

Procédures que votre docteur peut conduire pour déterminer si vous avez un cancer :

  • Biopsie
    Ablation chirurgicale d’un échantillon de tissus pour qu’il puisse être examiné au microscope. Seul un examen au microscope peut indiquer si des cellules cancéreuses sont présentes.
  • Dilatation et Curettage
    Ressemble à la procédure précédente à la différence près que le cervix est ouvert et qu’un échantillon de tissus est retiré de la paroi de l’utérus avec un petit instrument en forme de cuillère. Vous serez toujours endormie pour cet examen. Ce tissu est aussi examiné au microscope pour y détecter la présence de cellules cancéreuses.
  • Endoscopie
    Méthode très utile pour explorer, par la vue et à l’aide d’un appareil appelé endoscope, les tumeurs profondes d’un organe creux ou situées autour d’une cavité interne. Des tubes souples, ou fibroscopes, faits de fibres optiques, éclairent, montrent (éventuellement photographient et filment ce qui est vu) et permettent une biopsie avec une pince à guide également souple. L’endoscopie a d’abord examiné des cavités naturelles d’accès direct : outre le larynx, la trachée et les bronches (bronchoscopie), l’estomac (gastroscopie), la vessie (cystoscopie) et le rectum (rectoscopie). On a aussi développé l’examen de cavités virtuelles après injection d’air et ouverture d’une “boutonnière” dans la peau et la paroi : la plèvre (pleuroscopie), la cavité du péritoine (laparoscopie et cœlioscopie). La finesse et la souplesse des appareils aidant, certains examens sont devenus moins désagréables pour les malades et le champ d’exploration de l’endoscopie s’est étendu, pour aborder des organes plus éloignés comme, après l’estomac, le duodénum et les canaux biliaires, le côlon (coloscopie) ou la cavité du corps utérin (hystéroscopie). L’examen peut être couplé avec l’insertion d’une sonde d’échographie qui permet une écho-endoscopie. On peut maintenant faire à bout de tube une intervention mineure ou plus importante (cœliochirurgie). L’endoscopie a beaucoup amélioré l’exploration des cancers profonds en permettant des examens qui n’étaient pas possibles ou en évitant une opération autrement nécessaire. Elle remplace certaines explorations radiographiques, comme celles du tube digestif. Sa place dans le traitement des cancers est encore limitée mais elle contribue à des gestes palliatifs qui améliorent le confort des malades, par exemple pour poser une prothèse interne. D’après Bernard Hoerni. 
  • Examen Interne Pelvien
    Examen qui permet de rechercher des grosseurs ou des changements dans la forme des organes pelviens, tel que l’utérus.
  • Frottis vaginal
    Examen tout simple qui prend moins de cinq minutes. Il peut être un peu inconfortable mais il ne fait pas mal. C’est un examen microscopique dans lequel un échantillon de cellules est retiré du col de l’utérus. Ces cellules sont ensuite examinées au microscope pour y détecter la présence de cellules qui pourraient devenir cancéreuses si elles n’étaient pas retirées. Un frottis cervical peut détecter la maladie à un stade où elle peut se guérir définitivement.
  • Mammogramme
    Radiographie du sein qui utilise une faible dose de rayons x. Elle peut détecter des changements trop petits pour être sentis même par un professionnel. Les résultats ne montreront pas si une grosseur est cancéreuse, car seule une biopsie le permet. Il est recommandé aux femmes de plus de 50 ans, ou qui ont une famille ou il y a déjà eu des cancers du sein, de décider avec leur docteur si elles doivent être référrées pour un mammogramme.
  • Ultrasons
    Procédure qui utilise des sons à haute fréquence pour produire des images sur un écran. Elle permet au docteur de voir des organes internes qui ne se voient pas sur une radiographie.

barbot

Cancom Index | Précédent | Suivant

 

Leave a Comment